Vous êtes microentrepreneur ? Quels changements pour vous à compter de 2019 ?

159 : shutterstock_557928178

Tous les microentrepreneurs ne seront pas logés à la même enseigne à partir du 1er janvier 2019. Pour ceux soumis au versement libératoire, rien ne change. L'impôt est toujours prélevé en fonction du chiffre d'affaires déclaré mensuellement ou trimestriellement. Selon le type  d'activité, ce taux d'imposition libératoire n'est pas le même : il est compris entre 1 et 2,2 %. Et si le microentrepreneur ne gagne rien, le principe reste le même : rien à déclarer, rien à payer.

Précisons que pour bénéficier du versement libératoire de l'impôt sur le revenu, les revenus du foyer fiscal de l'année n-2 doivent être inférieurs à un certain plafond. Pour y avoir droit en 2018, le revenu fiscal de référence d'un célibataire ne doit pas dépasser 26 818 € en 2016 ; contre 53 636 € pour un couple ou 67 045 € pour un couple avec un enfant.

En revanche, les microentrepreneurs soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu vont passer à l'impôt à la source. Pour eux, l'impôt sera prélevé sous forme d'acomptes (mensuels ou trimestriels s'ils en font la demande). Dans son calcul, l'administration fiscale va se servir de leur dernier chiffre d'affaires déclaré. Puis, le fisc va calculer combien il génère d'impôt et diviser ce résultat par le nombre d'acomptes. Ainsi, au 1er janvier 2019, c'est le chiffre d'affaires 2017 (déclaré au printemps 2018) qui sera pris en considération.

Pour aller plus loin : Indépendant ? Faites votre choix avant le 10 decembre !

Notez que dans son calcul, le fisc tient compte de l'abattement forfaitaire fixé en fonction de votre activité ; soit 71 % pour les activités de vente, 50 % pour les prestations de services et 34 % pour les activités libérales. Une ultime précision pour ceux qui démarrent leur microentreprise en 2018. Si vous êtes concerné, vous réglerez votre premier acompte en... septembre 2019. Car le fisc aura uniquement connaissance de votre chiffre d'affaires lors de votre déclaration d'impôt effectuée au printemps 2019.


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Priscilla Reig
Priscilla Reig est journaliste, spécialisée en droit. Après avoir travaillé en radio et télé (à Radio France ou TVA Nouvelles au Canada), ainsi qu'en presse écrite (La Provence, L’Union), elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :