Vous avez déclaré ? Vous allez maintenant recevoir un avis d’imposition

343 : avis-imposition

Vous avez peut-être déjà déclaré vos revenus 2018 (sinon faites-le vite car il ne reste que quelques jours). Moment jouissif dans une vie de contribuable : ces revenus 2018, sauf s’ils sont exceptionnels, ne seront pas imposés afin d’éviter un double paiement cette année (impôt sur les revenus 2018 et prélèvement à la source sur les revenus 2019).

Pour en savoir plus : Revenus normaux ou exceptionnels ? Bercy publie une liste

Pour autant, même si vous avez découvert un joli « zéro » au terme de votre déclaration, le fisc émet dans la foulée un « avis de situation déclarative », simple récapitulatif officieux. Puis, dans quelques semaines, il va émettre un avis d’imposition en bonne et due forme.

Même si la somme due est nulle, ce document atteste de l’ensemble des revenus ainsi que de la composition de votre foyer. Vous devrez donc le présenter à une banque lors de la souscription d’un crédit, notamment immobilier, pour constituer un dossier en tant que futur locataire ou encore pour obtenir certaines aides sociales. Mais quand le recevrez-vous cette année ? Deux cas de figure…

Si, au titre de 2018, vous n’avez rien à payer – ce qui sera le cas de la majorité des contribuables – ou que vous bénéficiez d’une restitution, votre avis d’imposition sera disponible en ligne entre le 24 juillet et le 7 août prochains sur impots.gouv.fr. Et vous en recevrez une version papier entre le 7 août et le 2 septembre.

Si vous avez perçu des revenus exceptionnels en 2018 et que l’impôt dû n’est pas effacé, le document sera téléchargeable entre le 29 juillet et le 7 août. Et vous trouverez une version imprimée dans votre boîte à lettres au beau milieu de l’été, entre le 5 et le 20 août.

Dans ce dernier cas, sachez que l’impôt dû sera prélevé le 15 septembre sur votre compte bancaire, en plus des prélèvements à la source au titre des revenus 2019. Si le montant dû dépasse les 300 €, il sera échelonné sur quatre mois (septembre, octobre, novembre et décembre).

Pour aller plus loin : Attention, la déclaration 2019 va modifier votre taux de prélèvement à la source


Conserver cet article :
Partager cet article :
Nicolas Delourme est journaliste d’investigation, spécialisé en droit. Ancien journaliste aux magazines du Figaro, chroniqueur à France Inter et Europe 1, il est aujourd’hui directeur de publication des Editions Jean de Portal. Il collabore régulièrement avec le cabinet d’avocats Riondet.

Articles liés :