Vous avez 0 € de montant « net à payer » ? Lisez ceci !

347 : shutterstock_231369601

Vous venez de déclarer vos revenus de l’année 2018 et le montant de votre impôt à payer vous paraît surprenant puisqu’il est de 0 €.

Ne sabrez pas le champagne tout de suite ; d’autant plus si vous gagnez bien votre vie et que vous ne bénéficiez d'aucun avantage fiscal. Car, malheureusement, vous n'êtes pas devenu non imposable du jour au lendemain sans justification. Alors, pourquoi zéro ?

Vous n’êtes désormais plus sans savoir que Bercy a fait de 2018 une année blanche fiscale afin que les contribuables n'aient pas à payer double en 2019.

Souvenez-vous, l'impôt que vous avez payé en 2018 portait sur vos revenus perçus en 2017. Si le prélèvement à la source n'était pas entré en vigueur, l'impôt que vous auriez dû payer en 2019 aurait porté sur vos revenus de 2018. Or, depuis janvier, l'impôt est immédiatement prélevé chaque mois sur vos revenus. Vous faire payer en plus un impôt sur les revenus de 2018 aurait donc impliqué un cumul de deux années à payer en 2019.

Pour éviter cela, l'administration fiscale efface simplement l'impôt portant sur les revenus 2018 grâce au fameux crédit d'impôt modernisation du recouvrement (CIMR). Concrètement, si vos revenus 2018 sont considérés comme habituels (s’ils ne sont pas exceptionnels), le CIMR est égal au montant de l'impôt qui vous aurait été réclamé sans la réforme, ce qui neutralise donc l'impôt en aboutissant à un montant nul.

Pour en savoir plus : Revenus normaux ou exceptionnels ? Bercy publie une liste

C’est le cas lorsqu’un contribuable n’a ni perçu de revenu exceptionnel ni effectué de dépense donnant droit à un avantage fiscal. Grâce à un salaire confortable, son « impôt avant prélèvement à la source » s'élève, par exemple, à 4 500 €. Le CIMR visant à effacer l'ardoise 2018 est du même montant. Résultat : le « montant net à payer au titre de l'année 2018 » est égal à 0 €. Pour autant, l'impôt sur le revenu est quand même prélevé chaque mois depuis janvier 2019.


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Marine Gautier
Marine Gautier est journaliste et titulaire d’un master en droit. Ancienne juriste au sein de l’UFC Que choisir, elle se tourne vers la presse écrite et intervient en matière juridique et économique. Elle est aujourd’hui rédactrice au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :