Votre taux de prélèvement est en route !

147 : shutterstock_751432126

Que vous soyez salarié, fonctionnaire, retraité ou à la recherche d’emploi, que vous viviez seul ou en couple… vous aviez jusqu'au 15 septembre pour choisir votre tout premier taux de prélèvement à la source. Celui qui s'appliquera à compter du 1er janvier 2019. Quel taux avez-vous retenu (ou pas) ? Trois possibilités…

La première : vous n’avez réalisé aucune démarche particulière. Dans ce cas, votre « taux personnalisé », calculé directement par l’administration fiscale suite à votre déclaration de revenus 2017, a été retenu par défaut. Il prend en compte vos revenus, ceux de votre foyer et votre situation familiale (mais pas vos crédits et réductions d'impôts).

Pour aller plus loin : Le taux de prélèvement à la source est calculé sur vos revenus...vieux de 2 ans !

Deuxième possibilité : vous avez demandé un « taux individualisé ». Ce dernier prend en compte uniquement vos revenus (sans compter ceux de votre conjoint ou des autres membres de votre foyer) et votre situation familiale. Il permet à chaque membre d'un même foyer fiscal de participer à la retenue à la source à la hauteur de ses revenus.

Troisième option : vous avez opté pour un « taux neutre ». Dans cette situation, votre collecteur n’a aucune connaissance de votre taux réel (ou « taux personnalisé »). Il est seulement averti qu'il lui faut vous associer un taux en fonction de la rémunération qu'il vous verse. En d’autres termes, votre employeur, caisse de retraite ou agence Pôle emploi ne reçoit aucun taux : il vous en attribue un, chaque mois, selon une grille légalement préétablie. Ce taux ne prend donc en compte ni votre situation familiale, ni les autres revenus de votre foyer.

Pour aller plus loin : Comment le taux neutre est-il fixé ?

Il est désormais trop tard pour choisir : les futurs taux de prélèvement sont en chemin vers l'ensemble des collecteurs. Plus de retour en arrière possible jusqu'à ce que le prélèvement à la source devienne réalité.

Vous regrettez votre choix (ou au contraire de ne pas avoir fait de choix concernant votre taux) ? Vous devez attendre jusqu'au 2 janvier 2019 pour pouvoir choisir une autre option… et savoir patienter au-delà ! En effet, à compter de votre demande, il faudra encore jusqu’à trois mois pour que l’administration fiscale transmette votre nouveau taux à votre (ou vos) collecteur(s).


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Clémence Dani
Clémence Dani est journaliste et titulaire d'un master en droit. Après des expériences en production TV et audiovisuelle, elle se spécialise dans la presse écrite. Elle intervient aujourd'hui sur des thématiques juridiques et économiques au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :