Votre patron va-t-il devenir votre nouvel agent du fisc ?

122 : shutterstock_3203232556.jpg

Vous avez une interrogation sur votre impôt, votre taux ou bien sur le prélèvement à la source en général. A qui faut-il vous adresser ? Inutile d'aller frapper à la porte de votre employeur avec votre liste de questions en espérant qu'il vous accueille à bras ouverts.

Primo, il n’a pas forcément les réponses et pourrait involontairement vous induire en erreur. Il n'a pas été formé, et ne sait pas tout de votre situation financière.

Secundo, l’administration fiscale reste votre seul interlocuteur, même si ce n’est plus elle qui collecte l'impôt.

Contrairement aux idées reçues, vous n’irez pas réclamer à votre patron de baisser votre taux car vous venez d’être parent et que votre situation fiscale a changé. De même, si vous perdez votre boulot, ce n’est pas Pôle Emploi qui mettra à jour votre situation auprès du fisc pour vous attribuer un taux correspondant à votre nouveau revenu. Ainsi, si vous avez une question ou que vous voulez signaler un changement de situation, votre collecteur ne revêtira pas la casquette d'agent des finances publiques. Retenez donc bien que le fisc reste l’interlocuteur unique de tous les contribuables.

Les collecteurs tels que les employeurs, Pôle emploi ou les caisses de retraite, n'ont qu'un rôle de... collecteur ! C'est-à-dire qu'ils se contentent de prélever la douloureuse en fonction d'un taux qu'il leur est communiqué par l'administration. Ensuite, ils reversent le montant au Trésor public. Ni plus, ni moins.

Mais de nombreux patrons craignent un effet induit : les salariés ne vont-ils pas venir frapper à leur porte afin de demander une revalorisation de leur salaire sur la base du nouveau salaire « super » net ? Réponse en 2019… 

Pour en savoir plus lisez : La vie de votre employeur (aussi) se complique !


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Clémence Dani
Clémence Dani est journaliste et titulaire d'un master en droit. Après des expériences en production TV et audiovisuelle, elle se spécialise dans la presse écrite. Elle intervient aujourd'hui sur des thématiques juridiques et économiques au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :