Ultimes prélèvements avant l'impôt à la source !

149 : shutterstock_678276157

Cette rentrée 2018 signe la fin du paiement de l'impôt sur le revenu tel qu'on le connaissait. Les tiers provisionnels ou les paiements mensuels sur dix mois feront bientôt partie du passé.

Ceux qui paient l'impôt par acomptes, et doivent régler leur dernier tiers, se verront prélever de la somme à la fin du mois (le 27 septembre exactement). Le 27 septembre, c'est aussi la date du dernier prélèvement pour ceux ayant opté pour le paiement à l'échéance. 

Et puis, il y a tous les autres : les Français mensualisés. Sept contribuables sur dix paient l'impôt mensuellement. Si vous êtes concerné, vous payiez jusque-là l'impôt en dix prélèvements étalés entre les mois de janvier et d'octobre ; avec un nombre de paiements identique pour un célibataire ou un couple réalisant une déclaration d'impôt commune. Et votre ultime mensualité sera prélevée à la mi-octobre (avec un éventuel reliquat d'impôt à régler en novembre et décembre le cas échéant). 

Mais peu importe la manière dont vous régliez habituellement l'impôt. A compter du 1er janvier prochain, tous les contribuables seront logés à la même enseigne et l'impôt sera ponctionné en douze prélèvements minimum par an.

Pourquoi minimum ? Prenons l'exemple d'un couple marié (ou pacsé). Il paiera désormais l'impôt dû par le foyer en vingt-quatre fois, soit douze prélèvements chacun. Et le nombre de paiements grimpe encore si l'un des conjoints (ou partenaire de Pacs) perçoit d'autres revenus (revenus fonciers ou d'indépendant) en plus de ses salaires. Et s'il s'avère après déclaration de revenus que ce couple n'a pas assez payé, il repassera à la caisse une nouvelle fois pour... solder son impôt. 

Pour aller plus loin : Attention, votre impôt ne sera jamais intégralement prélevé « à la source » !


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Priscilla Reig
Priscilla Reig est journaliste, spécialisée en droit. Après avoir travaillé en radio et télé (à Radio France ou TVA Nouvelles au Canada), ainsi qu'en presse écrite (La Provence, L’Union), elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :