mise à jour

3, 2, 1… Modulez votre taux de prélèvement !

225 : shutterstock_580658737

C'est fait, le prélèvement à la source est une réalité. Et depuis le mercredi 2 janvier, vous avez la possibilité de faire varier votre taux à la baisse ou à la hausse. Vous êtes prêt ? Partez ! 

Rendez-vous sur le site www.impots.gouv.fr. Connectez-vous à votre espace personnel, puis cliquez sur « Gérer mon prélèvement à la source ». Choisissez ensuite « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de revenus ». Vous aurez plusieurs renseignements à fournir (notamment le nombre d'enfants à charge), puis vos « revenus et charges prévisionnels » pour l'ensemble de l'année 2019. Après avoir validé votre déclaration, vous aurez connaissance de votre nouveau taux et pourrez décider de valider définitivement le changement.

Néanmoins, pour limiter les modifications, le fisc pose une condition. Pour une modulation du taux à la baisse, votre nouvelle situation doit faire chuter d'au moins 10 % vos prélèvements mensuels. Gare à vous si vous demandez une modulation à la baisse sans remplir cette condition. Vous risquez une majoration de 10 % par mois ; et la pénalité est encore plus importante lorsque l'erreur dépasse 30 %.

Sachez aussi que vous n'avez aucune obligation de demander une modulation de votre taux à la hausse. Même si vos revenus ont augmenté, vous n'êtes pas obligé de vous manifester. Vous pouvez épargner l'argent gagné en plus (jusqu'à ce que le fisc réclame son dû) et conserver les fruits de votre épargne.

Cet article a été mis à jour le 16 janvier 2019 après le twit du ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui a annoncé l'abandon de la deuxième condition de 200 € pour moduler un taux de prélèvement à la source à la baisse. L'article 204 J du Code général des impôts n'a pas encore été modifié en ce sens.

Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Priscilla Reig
Priscilla Reig est journaliste, spécialisée en droit. Après avoir travaillé en radio et télé (à Radio France ou TVA Nouvelles au Canada), ainsi qu'en presse écrite (La Provence, L’Union), elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :