essentiel

Salariés : comment déclarer vos revenus de l'année blanche ?

L'année blanche ne vous dispense pas de déclarer vos revenus. Mais, selon la nature et l'importance du revenu déclaré, il est possible que vous bénéficiiez (ou pas) du Crédit d’impôt de modernisation du recouvrement (CIMR) qui vous permet d'effacer votre impôt. 

Si vous n'avez perçu que des revenus « normaux » (salaire, treizième mois, prime de Noël, etc.), vos revenus bénéficient de cet effacement de l'impôt. En clair, vous ne serez pas imposé au titre de 2018. Cependant, comme chaque année, vous devez déclarer ces sommes dans les cases dédiées 1AJ (et 2AJ si vous avez un codéclarant). Généralement, ces cases sont préremplies. Vous n’avez alors qu’à vérifier la somme inscrite. Elle est correcte ? Validez votre déclaration. Dans le cas contraire, corrigez d'abord l’erreur.

A contrario, si vous avez perçu des revenus inhabituels en 2018, c’est-à-dire des revenus que vous n'êtes pas amené à toucher régulièrement (prime exceptionnelle, indemnités de rupture de contrat de travail, etc.), allez-vous payer ? Oui car ces revenus ne bénéficient pas du CIMR. C’est-à-dire que vous allez être imposé sur les montants déclarés à ce titre.

Retrouvez la liste des revenus exceptionnels : La déclaration de revenus approche : allez-vous payer des impôts sur l'année blanche ?

Où déclarer ? L’Administration fiscale a aménagé une nouvelle ligne spéciale pour ces revenus exceptionnels : 1AX (pour vous) et 1BX (pour le codéclarant). Attention, ce n'est pas parce que vous indiquez des montants dans ces cases que vous devez les retirer des cases préremplies (1AJ, 2AJ).

Par exemple, vous avez touché 22 000 € de salaire et 1 000 € d'indemnités de changement de résidence. Le montant prérempli dans la case 1AJ sera de 23 000 €. Et vous devrez déclarer cette somme exceptionnelle de 1 000 € dans la case 1AX. L'impôt qui en découlera sera prélevé à partir de septembre 2019 sur votre compte bancaire (en quatre mensualités si la somme due est supérieure à 300 €).

Précision importante : vous devez indiquer le montant imposable net. Vous ne connaissez que le brut ? Rendez-vous sur le site impots.gouv.fr à la page d’accueil de votre espace Particulier. Dans la rubrique « Simulations », cliquez sur « Simulateur du revenu exceptionnel net fiscal ». Reportez enfin le montant converti sur votre déclaration.

319 : Déclaration revenus exceptionnels


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Marine Gautier
Marine Gautier est journaliste et titulaire d’un master en droit. Ancienne juriste au sein de l’UFC Que choisir, elle se tourne vers la presse écrite et intervient en matière juridique et économique. Elle est aujourd’hui rédactrice au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :