Revenus normaux ou exceptionnels ? Bercy publie une liste

339 : bercy-gouv-fr-liste-revenus-exceptionnels

Quelle que soit votre situation (salarié, retraité, demandeur d'emploi, bailleur ou gérant de société), vous avez pu toucher en 2018 des revenus qui ne sont pas récurrents d'une année sur l'autre. Ce sont ces revenus dits « exceptionnels » qui sont dans le viseur du fisc puisque contrairement aux revenus classiques, ceux-là n'échapperont pas à l'impôt sur le revenu cette année.

L’objectif est d’éviter l'effet d'aubaine que représente une année fiscale blanche. Voilà pourquoi l’annulation d'impôt sur les revenus de 2018 ne porte que sur des revenus habituellement touchés par les contribuables. Les autres ne seront pas couverts par le CIMR (Crédit d'impôt de modernisation du recouvrement), et il faudra vous acquitter de l'impôt en septembre prochain, en plus des prélèvements à la source sur vos revenus 2019.

Sur le même sujet : Le CIMR, ce crédit d’impôt qui transforme 2018 en année blanche ! Ou pas…

Reste à savoir lesquels. Pour vous aider à remplir votre déclaration, Bercy a publié sur son site une liste des revenus exceptionnels (imposés) et des revenus normaux (non imposés). Cette liste est détaillée statut par statut : salarié, retraité, indépendant (BIC, BNC, BA)…


Conserver cet article :
Partager cet article :
Nicolas Delourme est journaliste d’investigation, spécialisé en droit. Ancien journaliste aux magazines du Figaro, chroniqueur à France Inter et Europe 1, il est aujourd’hui directeur de publication des Editions Jean de Portal. Il collabore régulièrement avec le cabinet d’avocats Riondet.

Articles liés :