essentiel

Retraités : quelle formule appliquer pour calculer vos pensions après prélèvement à la source ?

200 : shutterstock_1012340377

Si vous êtes retraité et imposable, et que vous souhaitez connaître le montant de la retenue sur une pension, vous ne devez pas faire l’erreur de multiplier le montant net que vous percevez sur votre compte bancaire aujourd’hui par votre taux de prélèvement à la source (PAS). Sans quoi, vous seriez déçu en janvier prochain en découvrant votre (ou vos) nouvelle(s) pension(s). Pourquoi ? Parce que, sauf exonération de cotisations sociales1, la retenue à la source sera calculée sur votre pension nette imposable et non sur celle réellement perçue. La CRDS, une partie de la CSG et la Casa (Contribution de solidarité pour l’autonomie) ne sont effectivement pas déductibles.

Alors combien toucherez-vous à partir de janvier 2019 ? Pour les pensions de base du régime général, ainsi que pour les pensions des fonctionnaires, régimes spéciaux (sauf SNCF), agriculteurs, artisans commerçants, professions libérales, vous devez appliquer la formule suivante :

Pension nette d’impôt = pension nette – (pension nette x 1,0352 x taux de PAS)

Par exemple, Marie perçoit une pension de la Cnav de 1 000 € nets aujourd’hui. Son taux de prélèvement à la source est de 5 %. A partir de janvier 2019, sa pension nette d’impôt sera de 948,24 € = 1000 – (1000 x 1,0352 x 5 %)

Pour toutes les pensions complémentaires (Arrco, Agirc, Ircantec…), il vous suffit de remplacer le coefficient 1,0352 par 1,0356 dans la formule ci-dessus.

1 : si votre revenu fiscal de référence figurant sur l’avis d’imposition 2018 est inférieur à 11 128 € pour une part et 17 071 € pour deux parts, vous êtes exonéré de cotisations sociales sur vos pensions de retraite.

 


Conserver cet article :
Partager cet article :
Nicolas Delourme est journaliste d’investigation, spécialisé en droit. Ancien journaliste aux magazines du Figaro, chroniqueur à France Inter et Europe 1, il est aujourd’hui directeur de publication des Editions Jean de Portal. Il collabore régulièrement avec le cabinet d’avocats Riondet.

Articles liés :