Qui sont ces contribuables qui pourront (encore) déclarer leurs revenus sur papier ?

 279 : shutterstock_303245063

Le prélèvement à la source et l'année blanche n'y changent rien : vous deviez et devez toujours effectuer une déclaration d'impôt le printemps venu. Pour 2019, la période de déclaration des revenus gagnés en 2018 s'étale entre la mi-avril et le début du mois de juin. Et année après année, le nombre de contribuables conservant la possibilité de bouder l'ordinateur au profit du papier se restreint comme peau de chagrin. 

Cette année tout le monde doit déclarer en ligne, à l'exception de quatre catégories de Français qui ont encore le droit d'utiliser les bons vieux formulaires des impôts.

Pour en savoir plus : Pour éviter une amende de 15 €, 150 € voire 1 500 €, préparez-vous à déclarer vos revenus 2018

La première exception concerne les foyers domiciliés dans une zone blanche, où aucun service mobile n'est disponible. Pour eux, une dispense de télédéclaration (et de télépaiement) est prévue jusqu'en 2024 (article 6 de la loi du 10 août 2018 pour un Etat au service d'une société de confiance). Deuxième catégorie de contribuables exemptés : ceux dont la résidence principale n'est pas équipée d'un accès à internet. Ils peuvent également continuer à utiliser le papier et le stylo.

En troisième position arrivent les contribuables qui ne sont pas en mesure de faire une déclaration en ligne, même s'ils sont connectés à internet. Par exemple parce qu'ils ne savent pas se servir d'un ordinateur. Enfin, la quatrième et dernière catégorie concerne ceux qui réalisent pour la toute première fois une déclaration de revenus. Si vous étiez précédemment rattaché au foyer fiscal de vos parents et n'avez pas reçu de courrier de l'administration fiscale contenant votre identifiant, vous êtes donc dans l'incapacité de déclarer en ligne. Et ouf, vous êtes dispensé de télédéclaration... pour cette année.


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Priscilla Reig
Priscilla Reig est journaliste, spécialisée en droit. Après avoir travaillé en radio et télé (à Radio France ou TVA Nouvelles au Canada), ainsi qu'en presse écrite (La Provence, L’Union), elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :