Prélèvement à la source : jusqu'ici tout va bien...

234 : AdobeStock_155355800

Hourras et bravos ! Gérald Darmanin se félicite d'un passage « sans bug ». Il remercie aussi les syndicats de ne pas s'être mis en grève. Un bon comportement et une bonne santé de la ponction à la source qui méritent récompense pour le ministre de l'Action et des Comptes publics : les 40 000 fonctionnaires de Bercy concernés percevront une prime exceptionnelle de 200 € nets en février.

35 millions d'opérations ont été réalisées depuis quinze jours ; elles ont principalement concerné les pensions versées aux retraités et les allocations chômage. Mais le gros morceau reste à venir.

A savoir les premiers prélèvements sur les comptes bancaires des indépendants le 15 janvier. Et surtout, à la fin du mois, les prélèvements à la source sur les salaires, avec les risques de cafouillage qu'ils comportent dans la communication entre les employeurs et l'administration fiscale. 

« On est aussi prêts que nous l'étions sur les retraites où il n'y a aucun bug », a déclaré Bruno Parent, directeur général des Finances publiques, sur France Info jeudi dernier. 

En résumé, « jusqu'ici, tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien ». Les quinze prochains jours seront cruciaux pour confirmer cette citation célèbre du film français La Haine.

Pour aller plus loin : 11,8 millions de foyers vont recevoir de l'argent du fisc. En faites-vous partie ?


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Priscilla Reig
Priscilla Reig est journaliste, spécialisée en droit. Après avoir travaillé en radio et télé (à Radio France ou TVA Nouvelles au Canada), ainsi qu'en presse écrite (La Provence, L’Union), elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :