Pourquoi le montant de votre prélèvement à la source est-il plus élevé que prévu ?

214 : shutterstock766350343

En recevant votre fiche de paie de novembre 2018, vous avez probablement découvert une simulation de votre futur prélèvement à la source mise en place par de très nombreux employeurs. Et, peut-être, avez-vous eu une mauvaise surprise : en multipliant le montant du prélèvement par douze, vous vous êtes aperçu qu'il est plus élevé que ce que vous payiez sous forme de mensualités. Ou encore que le prélèvement affiché sur votre fiche de paie de novembre est supérieur au montant annoncé sur votre avis d'impôt reçu durant l'été 2018.

Pour aller plus loin : Salariés et fonctionnaires : avez-vous reçu et lu votre nouveau bulletin de paie ?

Erreur de l’administration fiscale ? Probablement pas… Il existe deux raisons qui justifient cette augmentation.

La première : vous bénéficiez d’un crédit ou d’une réduction d’impôt. C’est le cas, par exemple, si, l'année dernière, vous avez confié vos enfants à une assistante maternelle ou encore si vous avez fait des dons à des associations. Sachez qu'aucun crédit ou réduction d'impôt n’est pris en compte pour le calcul de votre prélèvement à la source. Ce qui explique donc que vous serez prélevé plus chaque mois. Le montant de votre prélèvement sera calculé hors crédit (ou réduction) d'impôt. 

Pour en savoir plus : Les réductions d'impôt ne seront pas déduites du prélèvement à la source : la preuve par la loi !

Deuxième raison : vos revenus actuels sont supérieurs à ceux de 2017. C'est le cas si vous avez été augmenté ou si vous avez trouvé un emploi mieux rémunéré. Le taux de prélèvement est calculé sur la base de vos revenus de 2017. Mais l'assiette sur laquelle ce taux s'applique correspond à votre rémunération du mois. En conséquence, si votre salaire net imposable a augmenté en 2018, le montant total de vos prélèvement est plus élevé que le total de vos mensualités. Logique.

Par exemple, compte tenu de votre revenu net imposable de 2017 (2 000 €), vous taux est de 6,90 %. L'avis d'impôt 2018 prévoyait un prélèvement de 138 € chaque mois. Or, votre revenu net imposable mensuel est passé récemment à 2 500 €. Le prélèvement sera alors de 175 €.

Pour aller plus loin : Augmentation en 2018 ? Baisse de salaire net en septembre 2019 !


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Marine Gautier
Marine Gautier est journaliste et titulaire d’un master en droit. Ancienne juriste au sein de l’UFC Que choisir, elle se tourne vers la presse écrite et intervient en matière juridique et économique. Elle est aujourd’hui rédactrice au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :