mise à jour

Le prélèvement à la source a eu un impact sur les ménages selon les premières études

257 : shutterstock521138947

Alors ? Le « choc psychologique » du bulletin de paie a-t-il eu lieu ? Une semaine après que le prélèvement à la source soit devenu une réalité pour 25 millions de salariés et de fonctionnaires*, la réponse est nette : oui ! Même s'ils s'attendaient à voir leur salaire diminuer, les contribuables n'en sont pas moins déroutés au quotidien.

Pour aller plus loin : Salariés et Fonctionnaires : Vous allez gagner moins à la fin du mois !

Parmi les plus « touchés », les 41,20 % de particuliers soumis à l'impôt sur le revenu qui n'étaient pas mensualisés les années précédentes. Certains remarquent que leur nouveau salaire avoisine désormais celui du Salaire minimum de croissance (Smic) ; d’autres que leur nouveau revenu se rapproche dangereusement de leur loyer.

L'effet oblige les ménages à adapter leur mode de vie à leur nouveau salaire. Une étude réalisée par le Cabinet Nielsen (société internationale de mesure et analyse des données) révèle que parmi les foyers payant l’impôt sur le revenu, 32 % envisagent d’adapter leurs dépenses au prélèvement à la source. C’est le cas particulièrement pour les familles aux revenus modestes, avec enfants en bas âge et la clientèle des SDMP (supermarchés à dominante marques propres, ex-discounters).

Pour 19 % des ménages payant l'impôt sur le revenu, cette adaptation porterait sur les dépenses courantes. Ils envisagent de diminuer leurs dépenses sur les produits alimentaires. Les familles avec enfants en bas âge, les jeunes de moins de 35 ans et les revenus modestes y songent davantage que la moyenne.

Cette étude corrobore une enquête menée par l'Insee en décembre dernier selon laquelle la confiance des ménages français dans la situation économique a fortement baissé au point d’atteindre son plus bas niveau depuis novembre 2014.

Etude du Cabinet Nielsen : « Prélèvement à la source et EGA : un début d'année sous le signe de la prudence » - Nielsen, 29/01/2019

* Cet article a été mis à jour le 15 février 2019 après la parution des derniers chiffres de la Direction générale des Finances publiques

Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Marine Gautier
Marine Gautier est journaliste et titulaire d’un master en droit. Ancienne juriste au sein de l’UFC Que choisir, elle se tourne vers la presse écrite et intervient en matière juridique et économique. Elle est aujourd’hui rédactrice au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :