Le fisc va recalculer votre taux de prélèvement chaque été !

23 : centre-des-finances-publiques

Chaque année, vous n’aurez pas un, mais deux taux de prélèvement à la source. De janvier à août, votre taux tient compte des revenus de l’année n–2. Puis à partir du mois de septembre, après votre déclaration de revenus, votre taux est réévalué en fonction des revenus de l’année n–1.

Ainsi, contrairement à ce qu'affirment nombre de politiques, vous ne payez pas en janvier 2019 vos impôts sur vos revenus 2019. Vous payez des impôts, certes proportionnellement à vos revenus du mois ; mais ce prélèvement ne permettra en aucun cas de solder votre adoise fiscale au terme de chaque mois.

Pourquoi ? Justement parce que le taux appliqué en janvier 2019 dépend de votre situation fiscale de… 2017 ! Et en février ? Idem… Et ainsi de suite, jusqu'à ce que vous remplissiez votre nouvelle déclaration de revenus (ceux de 2018) au printemps 2019. Le fisc calculera alors un nouveau taux de prélèvement applicable à partir du mois de septembre et pour l'année à venir.

Autrement dit, si l'impôt reste bien calqué aux revenus et charges de l'année civile (de janvier à décembre), le taux est lui calculé pour une année « scolaire » (de septembre à août). Quelle simplification !

Pour aller plus loin : Un impôt payé à la source ? Oui… avec deux ans de retard !

Si vos revenus sont stables d’une année sur l’autre, votre taux n’évoluera pas (ou peu). Mais imaginez que vous perdiez votre emploi ou, plus joyeusement, que vous preniez une retraite bien méritée, par exemple en février 2019 ; votre taux n’en tiendra pas compte immédiatement. Vous devrez patienter jusqu’au mois de septembre 2020 pour qu’il soit automatiquement « rafraîchi ». Et d’ici là ? Vous paierez trop d’impôt puisque ceux-là seront basés sur vos derniers salaires évidemment plus élevés qu’une pension de retraite.

A l’inverse, imaginez cette fois que vous gagniez plus d’argent à compter de février 2019. Vous devrez attendre la rentrée 2020 pour que votre taux actualisé par le fisc le prenne en compte. C’est aussi en septembre 2020 – soit un an et 7 mois plus tard – qu’il vous demandera de régler la différence (en plus de l'impôt à la source de l'année en cours) !

Finalement, avec la retenue à la source, tout est une histoire d’agendas décallés. Il y a les moments où vous déclarez, ceux où votre taux est recalculé par le fisc et envoyé à votre employeur, ceux où votre situation change…


Conserver cet article :
Partager cet article :
Nicolas Delourme est journaliste d’investigation, spécialisé en droit. Ancien journaliste aux magazines du Figaro, chroniqueur à France Inter et Europe 1, il est aujourd’hui directeur de publication des Editions Jean de Portal. Il collabore régulièrement avec le cabinet d’avocats Riondet.

Articles liés :