La hotline du fisc ne sera finalement pas tout à fait gratuite !

220 : shutterstock_716344195

A compter du 2 janvier 2019, un nouveau numéro de téléphone est dédié au prélèvement à la source. Mais il ne sera pas totalement gratuit, contrairement à l'annonce faite par Gérald Darmanin en septembre dernier.

Petit rappel des épisodes précédents : depuis la rentrée, les contribuables peuvent appeler un numéro surtaxé, le 0 811 368 368, pour poser leurs questions liées à la réforme. L'appel leur coûte 6 centimes d'euro par minute, auxquels s'ajoute le prix normal de la communication. Et à l'image des hotlines des opérateurs privés, le temps d'attente est également payant.

Mais face aux protestations des usagers, le ministre de l'Action et des Comptes publics avait promis à la mi-septembre de rendre le standard de l'administration fiscale gratuit en 2019.

Sauf qu'un communiqué de presse de Bercy publié le le 17 décembre indique ceci : « Conformément à l'engagement pris par le ministre, à partir du 2 janvier 2019, les usagers pourront appeler sans surcoût (au prix d'un appel local) le 0 809 401 401 pour joindre les agents des Finances publiques sur le prélèvement à la source. »
221 : Telephone prelevement à la source

Le « gratuit » s'est donc mué en « sans surcoût ». Il ne s'agit pas d'un numéro vert. Certes, l'appel ne sera plus surtaxé, mais il ne sera pas gratuit pour autant. Les contribuables ne disposant pas d'un forfait illimité se verront donc décompter le coup de fil de leur temps d'attente et communication. Or l'affluence risque d'être soutenue ! Les agents répondront à leurs questions du lundi au vendredi, de 8h30 à 19 heures.


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Priscilla Reig
Priscilla Reig est journaliste, spécialisée en droit. Après avoir travaillé en radio et télé (à Radio France ou TVA Nouvelles au Canada), ainsi qu'en presse écrite (La Provence, L’Union), elle est aujourd’hui rédactrice en chef adjointe au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :