Des premiers prélèvements à la source repoussés d'un mois ?

195 : shutterstock_113947717

Si vous êtes agriculteur, commerçant, artisan, libéral, micro-entrepreneur, propriétaire bailleur ou encore que vous percevez une pension alimentaire, vous devrez régler un impôt par acomptes à compter de 2019. L’administration fiscale viendra ponctionner directement votre compte bancaire. Et ce, chaque mois de l’année à partir de janvier prochain. Du moins, en théorie…

Néanmoins, vous pouvez aussi opter pour un prélèvement trimestriel à condition de le faire savoir au fisc avant le 10 décembre 2018. Comment ? En vous rendant directement dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr.

Pour en savoir plus : Indépendant ? Faites votre choix avant le 10 décembre !

En choisissant un rythme trimestriel, vous serez prélevé quatre fois dans l'année au lieu de douze, selon le calendrier suivant : 15 février, 15 mai, 15 août et 15 novembre de l’année. En d’autres termes, le prélèvement à la source commencera, pour vous, aux alentours du 15 février 2019 et vous n’aurez aucun prélèvement au mois de janvier. Le prélèvement à la source débutera certes un mois plus tard ; mais, évidemment, vous paierez trois mois au lieu d'un…

Enfin, pensez à alimenter régulièrement votre compte bancaire afin que le montant de votre acompte (mensuel ou trimestriel) soit présent et d'éviter une majoration de 10 % si la somme due n’a pas pu être prélevée.

Sur le même sujet : Revenus indépendants : un impôt réellement prélevé à la source sur des montants non réels !


Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Clémence Dani
Clémence Dani est journaliste et titulaire d'un master en droit. Après des expériences en production TV et audiovisuelle, elle se spécialise dans la presse écrite. Elle intervient aujourd'hui sur des thématiques juridiques et économiques au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :