Déclaration 2019 : quelle est votre date limite pour profiter de l'année blanche ?

302 : shutterstock1287404266

A 10 jours de l’ouverture de la période de déclaration des revenus, les dates limites de déclaration viennent d'être communiquées. Cette année, la différence est de taille, mise en place du prélèvement à la source oblige. Vous devrez remplir des rubriques spéciales destinées à calculer votre « Crédit d’impôt modernisation du recouvrement » (CIMR). Des cases très importantes dans la mesure où ce CIMR va permettre d’effacer tout ou partie de votre impôt sur les revenus 2018.

Sur le même sujet : Le CIMR, ce crédit d'impôts qui transforme 2018 en année blanche ! Ou pas…

A ce titre, les contribuables seraient en droit d’espérer un délai supplémentaire pour remplir – convenablement – leur déclaration. Mais non ! Seuls les tiers de confiance (experts-comptables, avocats, fiscalistes, etc.) bénéficient de plusieurs semaines supplémentaires pour déclarer les revenus de leurs clients. Bercy a annoncé que la date limite est, pour eux, repoussée au 25 juin.

Quid si vous êtes un particulier ? L'Administration fiscale n'a fait aucun geste ! Vous ne bénéficierez pas d’un quelconque délai spécial pour déclarer vos revenus en cette année spéciale. Ce qui, au passage, crée une forme d'inégalité entre ceux qui doivent remplir eux-mêmes leurs formulaires et ceux qui ont les moyens de s'offrir les services d'un expert.

« La tolérance sur le report au 25/06 ne concerne que les tiers de confiance », a précisé la Direction des finances publiques sur son compte Twitter.

Comment déclarer vos revenus cette année ? Comme les années précédentes, dès l’ouverture de la période de déclaration, vous disposez de plusieurs semaines pour remplir votre devoir de contribuable. La date limite pour déposer une déclaration en ligne dépend du département de résidence. Celles et ceux qui ont encore le droit de remplir un formulaire papier devront poster le tout avant le 16 mai, « cachet de la poste faisant foi » selon la formule consacrée.

Pour aller plus loin : Qui sont ces contribuables qui pourront (encore) déclarer leurs revenus sur papier ?

Quoi qu’il en soit, quel que soit le mode de déclaration (en ligne ou papier), vous n'avez pas intérêt à dépasser votre date limite. La conséquence ? Vous pourriez payer une pénalité de 150 €, voir 1 500 €, à l'Aministration fiscale.

Pour en savoir plus : Pour éviter une amende de 15 €, 150 € voire 1 500 €, préparez-vous à déclarer vos revenus 2018

Calendrier de déclaration 2019
10 avril : début des déclarations de revenus 2018 sur Internet
16 mai : date limite des déclarations sur papier pour les revenus 2018
21 mai : date limite des déclarations par Internet (départements 01 à 19)
28 mai : date limite des déclarations par Internet (départements 20 à 49)
4 juin : date limite des déclarations par Internet (départements 50 à 974/976)

Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Marine Gautier
Marine Gautier est journaliste et titulaire d’un master en droit. Ancienne juriste au sein de l’UFC Que choisir, elle se tourne vers la presse écrite et intervient en matière juridique et économique. Elle est aujourd’hui rédactrice au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :