Déclaration 2019 : face à la complexité de l'année blanche, une date-limite repoussée d'un mois ?

291 : shutterstock_767539465

A quelques semaines de l’ouverture de la période de déclaration des revenus, l’Administration fiscale est toujours muette. Les dates limites ne sont pas connues, pas plus que les mesures prises pour vous permettre de déclarer les revenus 2018, une année exceptionnelle. La plupart des revenus ne seront en effet pas soumis à l’impôt, année blanche oblige. Mais ils compteront tout de même, ne serait-ce que pour recalculer votre taux de prélèvement à la source.

Pour en savoir plus : La déclaration de revenus approche : allez-vous devoir régler des impôts sur l'année blanche ?

Lors de la déclaration, la complexité de l'année blanche risque d'éclater au grand jour. Certains spécialistes s’attendent d'ailleurs à se faire des cheveux blancs : l’ordre des experts-comptables a demandé un report de la date-limite des déclarations d’impôts pour leurs clients, au 25 juin 2019. Soit jusqu'à un mois de plus qu'en 2018.

Plusieurs formulaires, comme les déclarations classiques (numérotées 2042 ou 2042C), présenteront en effet de nouvelles rubriques à remplir pour le calcul du CIMR (Crédit d’impôt modernisation du recouvrement). Des cases très importantes à renseigner avec soin puisque ce fameux CIMR est la variable qui va annuler votre impôt des revenus 2018. Ou pas !

Pour aller plus loin : Le CIMR, ce crédit d’impôt qui transforme 2018 en année blanche ! Ou pas…

Ce délai exceptionnel sera-t-il étendu aux contribuables particuliers ? En principe oui, car on ne voit pas comment l’Administration fiscale pourrait différencier le dépôt des déclarations effectuées par des experts-comptables ou par les contribuables directement. Mais, pour le moment, silence radio du côté de Bercy.


Conserver cet article :
Partager cet article :
Nicolas Delourme est journaliste d’investigation, spécialisé en droit. Ancien journaliste aux magazines du Figaro, chroniqueur à France Inter et Europe 1, il est aujourd’hui directeur de publication des Editions Jean de Portal. Il collabore régulièrement avec le cabinet d’avocats Riondet.

Articles liés :