mise à jour

8,8 millions de foyers vont recevoir de l'argent du fisc. En faites-vous partie ?

213 : shutterstock_261027668.jpg

Le 15 janvier 2019, l'administration va soulager une partie des contribuables en leur versant un acompte. Pour faire partie des heureux élus et en bénéficier, il faut remplir deux conditions.

La première : vous devez avoir réalisé des dépenses en 2017, ouvrant droit à un crédit ou une réduction d’impôt. Par exemple, vous aviez un employé à domicile durant l'année 2017 ou, au cours de cette année, vous aviez effectué des dons à des œuvres caritatives.

La deuxième : vos dépenses « défiscalisantes » doivent concerner un certain type de crédit ou réduction d’impôt. Parmi les crédits d’impôt, il faut retenir : les dépenses liées aux services à la personne, à la garde d’enfants et les cotisations syndicales. Quant aux réductions d’impôt, il s'agit des dons, des réductions liées à l’investissement locatif (Pinel, Duflot, Scellier, Censi-Bouvard, investissement social et logement dans les DOM) et des dépenses d’accueil en EHPAD. En dehors de cette liste, vos dépenses n’ouvrent pas droit au virement du fisc du 15 janvier prochain. Il faudra attendre le mois de setembre pour toucher les avantages fiscaux.

Vous remplissez ces deux conditions ? Bien ! Vous faites déjà partie des 8,8 millions de foyers* qui recevront de l'argent du fisc dans moins d'un mois. Vous recevrez un acompte équivalent à 60 % de votre crédit ou réduction d’impôt basé sur vos dépenses 2017. La somme sera versée directement sur votre compte bancaire sans aucune formalité particulière.

Mais allez-vous pouvoir garder cet argent ? Pour ça, il faut remplir une troisième condition : vous devez réaliser les mêmes dépenses en 2018. C’est-à-dire que si vous avez effectué des dons en 2017, ouvrant droit à un acompte versé en janvier 2019, vous devez aussi avoir réalisé ces dons en 2018. Sinon ?

Si vous ne remplissez pas la troisième condition – c'est-à-dire que vous avez par exemple stoppé vos dons en 2018 –, vous recevrez bien l'argent du fisc en janvier ; mais… il faudra le rendre ! Lors du solde de votre impôt 2018, à l'été prochain, l'administration fiscale considérera alors qu'elle vous a fait « une avance » pour rien. Elle vous réclamera la somme versée entre septembre et décembre 2019. Pensez donc à mettre l'argent de côté afin de ne pas être pris au dépourvu le jour où le fisc viendra vous le réclamer.

Pour en savoir plus : Le fisc vous versera-t-il de l'argent en janvier... qu'il vous reprendra en septembre ?

* Source : ministère de l'Action et des Comptes publics

Cet article a été mis à jour le 8 février 2019 suite à la parution du communiqué de presse  « Mise en œuvre du prélèvement à la source Bilan de janvier et statistiques » du 4 février 2019

Conserver cet article :
Partager cet article :
Auteur : Clémence Dani
Clémence Dani est journaliste et titulaire d'un master en droit. Après des expériences en production TV et audiovisuelle, elle se spécialise dans la presse écrite. Elle intervient aujourd'hui sur des thématiques juridiques et économiques au sein des Editions Jean de Portal.

Articles liés :