63 % des Français qualifient le prélèvement à la source de succès

303 : fotolia_767362778

Quatre mois après son lancement, le prélèvement à la source ne suscite ni critique, ni colère, ni protestation. Il fait même l'objet d'un large consensus, ce qui n'était pourtant pas gagné d'avance… et peut-être pas encore vraiment gagné tant la pression fiscale de ce début d'année a été arrangeante avec le budget des contribuables.

Pour aller plus loin : Prélèvement à la source : où sont passés les 15 milliards d'impôt ?

Toujours est-il que 63 % des Français qualifient la réforme du prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source de « succès » (sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro). Les réserves semblent avoir été levées après la mise en place de la réforme. 81 % déclarent même que cela « s’est bien passé dans leur foyer ». Même si, pour le moment, personne n'a encore vu grand-chose puisque la déclaration de revenus ne démarrera que dans une dizaine de jours. Et que le premier vrai bilan de la réforme ne pourra être tiré qu'à l'été 2020, lorsque l'heure de solder l'impôt prélevé en 2019 aura sonné.

Le gouvernement, qui avait hésité jusqu'à la dernière minute pour lancer cette réforme, doit se réjouir de cette bonne surprise. D'autant que le consensus dépasse les opinions politiques : 80 % des Français proches du Rassemblement national et 76 % des Français proches de La France insoumise estiment aussi que cela « s'est bien passé » pour eux.


Conserver cet article :
Partager cet article :
Nicolas Delourme est journaliste d’investigation, spécialisé en droit. Ancien journaliste aux magazines du Figaro, chroniqueur à France Inter et Europe 1, il est aujourd’hui directeur de publication des Editions Jean de Portal. Il collabore régulièrement avec le cabinet d’avocats Riondet.

Articles liés :